Lors de sa 8ème Assemblée générale qui s’est tenue en septembre 2018 à Kasane, au Botswana, CAFÉ a accueilli le Community Conservation Fund of Namibia (CCFN) dans le réseau.

Ce CAFÉ est passé de 17 à 18 fonds membres provenant de 13 Pays africains. La CCFN était représentée par son chef de la direction, Tapiwa Makiwa.

Sachant CCFN

” La CCFN a été enregistrée en tant qu’Association en vertu de L’article 21 de la loi namibienne sur les sociétés le 14 juillet 2017″, a déclaré Makiwa.

Il a ajouté que le but de la CCFN est de promouvoir le développement durable de la conservation communautaire, des forêts communautaires et des entités similaires de gestion des ressources naturelles qui contribuent à:
a) la Conservation, la protection et l’amélioration de l’environnement naturel et de la biodiversité, y compris l’utilisation durable des ressources naturelles; et
B) lutte contre la pauvreté et amélioration des moyens de subsistance au profit des membres des conservatoires communaux et des forêts communautaires

Demande d’adhésion et atelier

Traditionnellement, les nouvelles demandes d’adhésion au réseau sont présentées aux membres pendant l’Assemblée générale et soumises à leur approbation conformément à la Charte du CAFÉ.

Ken Andrasko, D’AltaVerde Consulting (États-Unis d’Amérique), a animé l’atelier de quatre jours de l’Assemblée générale sur le thème: collecte de fonds et financement pour le climat. L’Assemblée a été officiellement ouverte par le Ministre de L’environnement, des ressources naturelles, de la Conservation et du Tourisme du Botswana, L’honorable Tshekedi Khama.

La 8e Assemblée générale du CAFÉ a été accueillie avec succès par Forest Conservation Botswana (FBC). Il a réuni des participants d’Europe, D’Amérique du Nord et du Sud et d’Afrique.

Price accueille Makiwa dans le réseau