La FSOA accueille la 9e Assemblée du CAFÉ

La FSOA accueille la 9e Assemblée du CAFÉ

La Fondation des Savanes Ouest Africaines (FSOA) a accueilli avec succès la 9e Assemblée Générale du CAFÉ dans la ville historique de Ouidah, au Bénin, du 2 au 6 Septembre 2019.

L’événement coloré s’est déroulé sous le thème “Marchés Financiers & Gestion d’Actifs pour les Fonds Environnementaux.”

L’Assemblée a été officiellement ouverte par le Ministre de l’Environnement et du Développement Durable du Bénin, M. José Tonato, à l’Hôtel Casa Del Papa à Ouidah. Elle a réuni des participants de différents pays d’Afrique, d’Amérique du Nord et de France.

À Propos de Ouidah

La ville de Ouidah est le seul port maritime du pays jusqu’en 1908. Il est situé à 40 km de Cotonou et il est sur la route principale vers le Togo. Ouidah est d’un grand intérêt dans la valeur culturelle et historique du pays. C’est un lieu chargé d’histoire symbolique et importante pour la race noire africaine. En plus du musée d’histoire de Ouidah, la ville abrite plusieurs sites culturels qui sont encore visibles: le centre vaudou, le village des serpents, un parc connu sous le nom de forêt sacrée et la Route des esclaves qui a conduit au « Point de non – retour »-un mémorial à l’esclavage sur la plage de Ouidah, l’un des grands ports de traite des esclaves en Afrique, qui a servi de point de départ principal pour ceux vendus en esclavage entre le 15ème et le 19ème siècle.

Atelier

Conformément à la tradition, un atelier de renforcement des capacités de trois jours a été organisé au sein de l’Assemblée Générale sur le thème susmentionné, sous la direction de FinAfrique du Cameroun.

Grâce à cet atelier, les participants ont acquis des connaissances pratiques sur les marchés financiers et la gestion de portefeuilles, en particulier pour les fonds environnementaux, afin d’assurer la viabilité financière et la promotion de la conservation, de la gestion de l’environnement et du développement durable sur l’ensemble du continent.

L’atelier a été conçu expressément pour favoriser une coopération étroite entre les fonds pour l’environnement afin de partager les expériences et les connaissances en matière de conception, de mise en œuvre et de suivi des investissements afin de mieux comprendre, à travers des cas concrets, les différents risques associés à la gestion de portefeuille et l’importance de la diversification et de l’évolution pour l’amélioration continue des performances.

Une visite à Ganvié, le Village sur le Lac

Le vendredi 5 Septembre, les participants ont eu une visite de terrain à Ganvie (un village sur le lac) qui se trouve à environ 4 heures de route de la capitale Cotonou.

Le Village sur le Lac, également connu sous le nom de » Venise de l’Afrique », se dresse sur des échasses au milieu du lac Nokoué, au nord de Cotonou, et est aujourd’hui la plus importante ville riveraine en Afrique de l’ouest. Elle compte une population d’environ 30 000 personnes qui dépendent principalement de la pêche. Ganvié est le plus grand village lacustre d’Afrique et est souvent populaire auprès des touristes.

Lors de la visite, qui a été par pirogue, les participants ont observé le fonctionnement naturel de la lagune, le problème des plantes envahissantes, les oiseaux aquatiques associés à cet habitat, les techniques de pêche traditionnelles extrêmement originales, et le mode de vie des habitants dans cet environnement très spécial.

Historiquement, un petit groupe de personnes en dehors de ce qui est aujourd’hui Cotonou, le Bénin, ont profité d’un ensemble différent de circonstances pour échapper à la capture par les Portugais. À l’époque, la puissante tribu Fon d’Afrique de l’ouest chassait et vendait d’autres indigènes aux Portugais. Alors qu’il y avait peu d’obstacles physiques pour protéger les ancêtres du village actuel de Ganvié d’une attaque extérieure, la pratique religieuse Fon interdisait à leurs raiders d’avancer sur les peuples habitant sur l’eau, jetant ainsi les bases du Village du Lac Ganvié.

Adieu par le Président de RedLAC

Mme Rosa Montanez, Présidente actuelle du réseau Latino-Américain et Caribéen de Fonds pour l’Environnement (RedLAC), était également présente à l’Assemblée.

Montanez en est à sa dernière année de son mandat de 4 ans comme présidente de RedLAC, un réseau qui a été très favorable à CAFÉ dans sa création.

Sous sa direction, CAFÉ et RedLAC ont mis en œuvre avec succès un projet commun appelé Projet K – utiliser les connaissances pour agir, de Juin 2015 à Décembre 2018. Le but du Projet K était d’améliorer la conservation à l’échelle mondiale grâce à des échanges entre pairs et à la gestion des connaissances entre les membres de CAFÉ et de RedLAC.

Le projet a bénéficié de l’appui financier de trois donateurs, à savoir le Fonds Français pour l’Environnement Mondial (FFEM), la Fondation Mava et le Fonds pour l’Environnement Mondial (GEF). L’appui technique du projet a été fourni par le Fonds Brésilien pour la Biodiversité (FUNBIO), qui est membre de RedLAC.

Aller de l’avant

L’Assemblée Générale de CAFÉ 2020 (10e) doit se tenir au Mozambique et sera accueillie par le Fonds pour la Biodiversité du Mozambique (BIOFUND).

Tonato faisant son discours

FinAfrique pendant l’atelier

Constance Cobier du FFEM faisant son discours

Le Directeur Exécutif de la FSOA, M. Alfred Koffi Allogninouma, prononce son allocution d’ouverture

De gauche à droite: Montanez (Présidente de RedLAC), Karen Price (Présidente du CAFE), et un Officiel du Bénin à l’occasion de l’ouverture symbolique de l’Assemblée

Les Participants se rendent à Ganvié, le Village sur le Lac, par Pirogue

Un goût de Ganvié

CAFÉ accueille trois membres du Comité Exécutif

CAFÉ accueille trois membres du Comité Exécutif

Lors de la 9ème Assemblée Générale de CAFÉ qui s’est tenue récemment à Ouidah, au Bénin, le réseau a accueilli trois membres dans son Comité Exécutif composé de sept membres.

Sous le thème “Gestion des Marchés Financiers Et du Portefeuille des Fonds Environnementaux”, L’événement a été accueilli par la Fondation des Savanes Ouest Africaines (FSOA) et s’est déroulé du 2 au 6 Septembre 2019.

Les trois personnes suivantes ont rejoint le Comité Exécutif du CAFÉ et sont également des Directeurs Exécutifs dans leurs organisations respectives: Mme Juliet Kyokunda du Fonds Ougandais pour la Biodiversité (UBF), M. Alfred Koffi Allogninouma de la Fondation des Savanes Ouest Africaines (FSOA) et M. Tapiwa Makiwa du Fonds de Conservation Communautaire de Namibie (CCFN).

Les trois viennent en remplacement de trois anciens membres dont le mandat au sein du Comité a expiré cette année.

Les anciens membres du Comité étaient M. Joshua Moloi de Forest Conservation Botswana (FCB), Dr. Théophile Zongou de la Fondation pour le Tri-National de la Sangha (FTNS) du Cameroun, et M. Gerard Rambeloarisoa de la Fondation pour les Aires Protégées et la Biodiversité de Madagascar (FAPBM).

Le Comité Exécutif est notamment chargé de l’application des résolutions de l’Assemblée Générale et de l’élaboration des plans de travail et des budgets annuels.

Les membres du Comité Exécutif du CAFÉ ont un mandat de deux ans renouvelable une seule fois.

Juliet Kyokunda, UBF

Alfred Koffi Allogninouma, FSOA

Tapiwa Makiwa, CCFN