L’approbation du plan stratégique quinquennal du réseau, couvrant la période 2019-2023, a été l’un des éléments qui ont décoré la 8ème Assemblée Générale du CAFÉ en Septembre 2018 au Botswana.

Le Plan comporte trois grands objectifs stratégiques à atteindre. Voici une présentation des objectifs stratégiques en bref:

1. Renforcer l’institution pour améliorer la gouvernance et la prestation de services aux députés

Les activités menées au titre de cet objectif visent, entre autres, à renforcer les capacités du Secrétariat exécutif du CAFÉ et à renforcer le Comité Exécutif du CAFÉ afin d’assurer la valorisation des membres par le biais de l’Assemblée générale et de la fourniture de formations appropriées.

Toutes les activités relevant de cet objectif stratégique relèvent des sous-thèmes prioritaires suivants: tenir des Assemblées Générales significatives (AG); offrir des formations pertinentes aux membres (par le biais d’ateliers, de visites, de partage d’expérience, de mentorat); disposer d’une plate-forme et d’un site Web en ligne offrant un contenu pertinent et permettant des échanges entre les membres; mettre en œuvre ou faciliter un ou plusieurs projets ou initiatives servant les intérêts des membres; tenir des réunions efficaces du Comité Exécutif (com); examiner les rôles, les responsabilités et les règles de nomination du Président, du Secrétariat et du Com et les faire approuver par les membres.; B) faciliter l’accès aux services partagés (gestion des investissements, par exemple) afin d’obtenir de meilleures conditions;

2. Accroître le réseautage et les partenariats pour améliorer l’efficacité et la visibilité

En premier lieu, les activités visent à favoriser et à renforcer une collaboration active et significative avec les partenaires et les parties prenantes actuels et à atteindre de nouveaux partenaires qui partagent des intérêts communs afin d’obtenir des résultats tangibles pour la conservation de l’environnement en Afrique.

Les sous-thèmes prioritaires sont les suivants: poursuivre la collaboration active avec le RedLAC et la FCA; mener des activités de sensibilisation auprès des parties prenantes concernées (tous les donateurs potentiels) avec des résultats tangibles; mener des actions de plaidoyer ciblées au nom des membres pour promouvoir la conservation dans les aires protégées (AP) dans toute la région; avoir plus D’EF/CTF rejoindre le CAFÉ grâce à une proposition de valeur plus convaincante et mieux articulée.

3. Assurer la viabilité financière

Enfin, et ce n’est pas le moins important, il est au cœur de nos priorités de mobiliser suffisamment de ressources provenant de diverses sources pour appuyer la mise en œuvre de ce Plan stratégique quinquennal.

Les priorités sont les suivantes: obtenir du financement de diverses sources pour les cinq prochaines années; déterminer si un mécanisme financier pourrait être mis en place pour assurer la viabilité du CAFÉ; aider les membres dans leurs efforts de collecte de fonds par l’échange d’information.

CAFÉ pour la conservation, la gestion environnementale et le développement durable en Afrique